Faire son kombucha maison

Première réaction de mon compagnon quand je lui ai dit que j’allais faire mon prochain article sur « comment faire son kombucha maison » : « Ah non, tu ne peux pas ! Les gens vont détester !« . Chéri, chéri, chéri… Comment t’expliquer que le kombucha est 1- excellent pour la santé, 2- bon au goût, 3- que les gens (comme moi) adorent ça (4- que c’est un super produit marketing) ?!

Le kombucha késako

Le kombucha est une boisson pétillante à base de thé sucré fermenté, donc de thé et de champignon. Si vous n’avez jamais gouté, ça ne doit pas particulièrement donner envie, mais en terme de goût, ça ressemble à du cidre, de la bière ou du soda. Un mix des trois 😉

C’est une boisson vivante, qui évolue donc à consommer rapidement et à conserver au frigo. Mais aussi pleine d’enzymes et de levures qui en font un probiotique, le kombucha va avoir une action sur la digestion et également sur la flore intestinale.

Un premier essai de kombucha maison infructueux plus tard, une cliente m’a  donné deux souches ou deux mères, me revoilà partie dans l’aventure du kombucha maison ! (Et qui marche cette fois ci!)

Je vais donc vous donner des indications sur comment faire son kombucha maison – parce que c’est quand même cool de le faire soi-même.

kombucha-1074594_1920

Comment faire son kombucha

Soit on peut obtenir une souche toute prête – soit l’acheter sur internet, soit trouver quelqu’un qui en a et qui en donne – soit il faut trouver une bouteille avec un bébé souche dedans (oui, ça a l’air mignon, mais on parle quand même d’un champignon), ensuite, il faut le laisser à l’air libre dans le kombucha pour qu’il grandisse.

Pour préparer 1l de kombucha

  • Faire chauffer 1l d’eau avec environ 2 grosses cuillères à soupe, puis y mettre à infuser du thé (noir ou vert et non aromatisé, c’est le mieux pour développer la souche de kombucha) (2 càc).
    Laisser infuser une vingtaine de minutes. Retirer le thé et laisser refroidir le thé.
  • Une fois refroidi, ajouter un peu de kombucha déjà prêt (soit une ancienne fournée soit un acheté en bouteille) et mettre délicatement les souches à l’intérieur.
    Surtout ne pas le faire quand le thé est encore chaud.
  • Mettre une compresse et attacher avec un élastique.
  • A stocker au chaud, à l’abri de la lumière directe. Je le range dans un placard sous mes plaques de cuisson et ça fonctionne très bien !baby kombucha

Au bout d’une semaine, une sorte de pellicule blanchâtre doit apparaître sur le dessus, c’est une nouvelle souche. Au bout de 10-15 jours (même avant, tout dépend de la chaleur ambiante), la boisson est prête. Pour savoir si la boisson est prête, la goûter avec une paille. Il faut trouver le juste équilibre entre le goût sucré et le côté vinaigré.

Il faut en transférer une partie dans une bouteille, la mettre en frais et conserver les souches restantes dans un peu de kombucha pour la prochaine fois. Dans la bouteille mise au frais, on peut ajouter des petits morceaux de gingembre, un peu de jus de citron. Et si on veut un kombucha pétillant (c’est le meilleur), on laisse reposer quelques jours au frigo.

Régalez-vous et surprenez vos amis avec votre boisson fermentée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *